Dijon 2015 – Le Bilan

L’Orchestre des Médecins de France … un an après.

Fondé par les Dr Didier GALLINET, Patrick ROIGNOT et Adela FARCAS, l’Orchestre Symphonique des Médecins de France a une existence légale de plus d’une année.
Les statuts ont été déposés en novembre 2014 à la sous-préfecture de Pontarlier et le premier concert a eu lieu à Dijon le 17 octobre 2015.
De tels orchestres existent partout dans le monde :
World Doctors Orchestra, Orchestre Européen, Allemagne, Japon, Australie, Espagne, plusieurs aux Etats Unis…
Leur organisation a servi de modèle.

L’objectif de l’Orchestre.

Le but est de réunir des médecins musiciens pendant 3 jours, pour monter un concert dont les bénéfices sont distribués à des associations humanitaires sociales ou médicales.
Les participants sont bénévoles et prennent en charge leurs frais de transport et d’hébergement. Ils ne touchent aucun cachet et versent une cotisation destinée à couvrir une partie des frais incontournables.

membres de l'osmf

Pour cette première session à Dijon, les conditions de travail ont été exceptionnelles.

Salle du cèdre au conservatoire de Chenove

Répétition dans la magnifique salle du Cèdre au Conservatoire de Chenôve, dans la banlieue Dijonnaise.

Salle Romanée-conti

Concert à la Salle Romanée-Conti au Palais des Congrès.


Pierre Amoyal et Yuko Shimitzu

Septembre 2015 – le 1er concert.

A l’occasion du Concert de Dijon, nous avons eu le plaisir d’accompagner le célèbre violoniste, Pierre Amoyal et son épouse Yuko Shimitzu-Amoyal dans la symphonie concertante de Mozart. Le programme était complété par l’ouverture de don Giovanni de Mozart et la 5ème symphonie de Beethoven, le tout sous la direction du Dr Michel Billard.

***


Une communication indispensable.

La communication dans les orchestres universitaires des villes de CHU, dans des orchestres d’établissements de santé (AP-HP de Paris, Hospices Civils de Lyon…), dans le Quotidien du Médecin, dans certaines presses régionales a rapidement permis l’inscription de plus de 80 médecins musiciens.
L’effectif est jeune puisque la moyenne d’âge est de 41 ans avec une répartition homogène par tranche d’âge de 10 ans.
Toutes les spécialités medico-chirurgicales sont représentées.
Vingt départements sont concernés.

L’avenir de l’OSMF semble assuré !

Plusieurs villes se sont dores et déjà positionnées pour l’organisation (Reims, Rouen, Paris, Pontarlier).
Notre réussite dépend des initiatives de chacun pour le développement de l’OSMF, du recrutement de nouveaux musiciens, du financement et de l’organisation des projets et surtout de l’ambiance amicale et conviviale telle qu’elle a déjà existé à Dijon.
Pour nous aider, l’association des Amis de l’OSMF a été créée.
Elle ne demande qu’à se développer par des soutiens privés ou des partenariats d’entreprise.
Que chaque membre ou partenaire soit remercié dans son implication. Le but ultime est de donner du plaisir à un public, parfois inhabituel (par exemple dans l’enceinte d’un établissement de santé), et de participer au bien–être de personnes en difficulté, principe de base de l’activité médicale.
Par ailleurs, l’amour partagé de la musique crée des liens profonds entre les musiciens amateurs et leur public.

Dr Didier GALLINET, président de l’OSMF.
Dr Patrick ROIGNOT, secretaire-trésorier de L’OSMF.